INARI

person Posté par: HYNARI list Dans: L'histoire d'Hynari Le: comment Commentaire: 0 favorite Like: 54

Qui est Inari ?

Inari est le kami japonais (dieu, esprit) de la prospérité, du thé, de l'agriculture, de la fertilité, de l'industrie et de la forge.

Même si le rôle d'Inari a changé dans la culture japonaise, il est populaire dans tout le Japon depuis des milliers d'années. Inari est peut-être le plus connu, on pense que c’est dû à son association avec les renards, que l’on appelle kitsune, ils sont les messagers d'Inari et grâce à cela ils reçoivent une protection.

 

Inari est une divinité très populaire qui possède un grand nombre de sanctuaires au Japon ; un tiers des sanctuaires du pays sont ceux d'Inari. Alors que la société japonaise a changé et évolué, Inari a évolué en même temps que la culture.

Comme Inari a pris de l'importance dans le Japon pré-moderne à une époque où les croyances n'étaient pas toutes les mêmes, les fidèles en sont venus à considérer la divinité de manière différente selon le contexte.

C’est pour cette raison que les gens considèrent Inari comme une femme et un homme, cette identité vaste a fait que des personnes de croyances différentes ont pu comprendre et aimer cette divinité.

 

Quelle est sa place dans la culture japonaise ?

Inari est le plus souvent associé à l’agriculture, dans ce domaine Inari est vue comme féminine. Les gens vénèrent Inari comme la déesse qui apporte la prospérité aux récoltes. Cela s'étend aux produits issus des récoltes, comme le saké, l'alcool japonais produit à partir du riz fermenté.

Inari est principalement associé au riz mais également au thé, un aliment important de la société japonaise.

Inari est le dieu de la prospérité et du succès, dans ce domaine Inari est vu comme masculin, ce qui peut expliquer la popularité d'Inari au Japon. Cette prospérité s'applique à l'agriculture et à l'industrie, Inari était ainsi très important pour les artisans et les forgerons pendant l’ère Edo, car les forgerons sont une partie importante de l'industrie nippone et de la culture samouraï.

Cela est aussi vrai dans la période moderne, la société japonaise de cosmétiques Shiseido, fondée il y a près de 150 ans et l'une des plus anciennes sociétés de beauté au monde a pour divinité protectrice Inari.

Le symbole le plus commun et le plus connu d'Inari est le renard, appelé également Kitsuné. Les kitsune sont l'une des créatures surnaturelles les plus populaires dans le folklore japonais. Ce sont des esprits qui usent  de ruses et de malice pour aider ou nuire aux humains. Inari étant considérée comme déesse bienveillante, seuls les kitsune aidant les humains sont considérés comme ses véritables serviteurs, et ils agissent comme les messagers et les protecteurs d'Inari.

Faire du mal à l'un de ces renards est un affront à Inari. De nombreux sanctuaires dédiés à Inari ont des statues de renards à leurs portes.

 

Pourquoi Hynari ?

L’idée du nom Hynari est tout d’abord venue d’une envie de marque sur le thème du Japon. De cette idée, nous avons réfléchi et le nom Inari est ressorti. Son attachement au textile et à la protection semblait bien correspondre pour notre marque. Un nom qui rappelle le Japon même sans connaître l’histoire de cette divinité, un rapport au renard qui nous a plu, une déesse qui promet sécurité, succès et prospérité, c’est alors devenu naturel pour nous de bâtir la marque autour de son nom et de son histoire.

Utiliser le nom d’une divinité pour une marque était cependant défendu, il fallait donc trouver une alternative, c’est alors qu’Inari est donc devenu Hynari.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • S'inscrire

Nouveau compte S'inscrire